Témoignage d'Albert (juillet 2014)

Un opéré en bonne forme

Mon opération pour un pseudomyxome péritonéal avec CHIP remonte déjà à mars 2002. Un an après mon entrée en retraite…

L’opération s’est bien passé, le chirurgien a œuvré comme un maître ! Je garde le souvenir d’un homme sérieux, affable, soucieux de son patient et venant lui rendre visite fréquemment. Merci encore à lui.

Quel « nettoyage » a fait le chrirugien?

Le gros intestin a été enlevé, une petite partie du foie a dû être ôtée, l’estomac m’a dit au-revoir…et 5 ans après cette intervention, une autre a dû être pratiquée parce que des brides étaient apparues.

Pour récupérer après la première intervention, il m’a fallu 2 mois en maison de repos et ensuite de nombreux autres pour « remonter la pente ». Les 15 kilos perdus sont revenus petit à petit … mais pas tous. Peu importe car je vais bien. Les maux de ventre ressentis pendant plusieurs années ont disparu aujourd’hui. Tous les scanners que j’ai passés pendant 10 ans n’ont jamais révélé de séquelles ; comme me l’a dit une fois le chirurgien : « Vous allez désespérément très bien ! » et les IRM que je continue de passer chaque année donnent les mêmes renseignements : ok. Tout va bien.

 

 

Qu’est-ce qui m’a aidé à surmonter ces moments difficiles ?

  • Mon moral. Certes, j’ai été très affecté en apprenant ce qui m’arrivait. Mais j’ai décidé d’affronter le mal en me disant : prenons cela du bon côté, ça ira mieux après, faisons le nécessaire pour aller vers le mieux !

  • La bonne nouvelle apportée par le chirurgien quelques jours après l’opération : votre maladie n’est pas cancéreuse !

  • Les nombreuses visites que j’ai reçues m’ont beaucoup réconforté. Ma famille a été très présente et beaucoup d’amis sont venus me voir.

  • Ma décision de ne pas me replier sur moi, de continuer à rester « porte ouverte »…

  • Une excellente relation avec le chirurgien comme je l’ai souligné plus haut.

  • L’attention délicate du personnel infirmier et soignant.

  • Ma foi et ma confiance en Dieu : regard sur sa bonté, la présence aux souffrants et la mort du Christ…

  • Les sessions auxquelles j’ai participé : Qi gong, relaxation, sommeil apaisé…

A tous ceux et celles qui doivent affronter cette souffrance : courage et patience !

Albert 77 ans et la forme !

 

 

 

AMARAPE est une association loi 1901 créée par des patients atteints de deux maladies rares du péritoine : le pseudomyxome et le mésothéliome.

Connexion