Témoignage de Sophie (février 2013)

Depuis des années, j'avais toujours mal au ventre ! Malgré les médicaments que le médecin m'avait prescrits, j'avais toujours ces douleurs. Je suis allée plusieurs fois aux urgences en sortant de mon travail : analyse d'urine, prise de sang, radio... rien. Je retournais chez moi avec du paracétamol. Le 2 avril 2012, des douleurs me paralysent le ventre. Mon mari appelle en urgence le SAMU direction clinique et là pleins d'examens, plus une prise de sang, des marqueurs. Et là, le verdict tombe. Vous avez un cancer! On me fait une coelioscopie pour confirmer et direction le Centre hospitalier où j'ai très bien été prise en charge par un très bon chirurgien qui m’annonce deux séances de chimio et une CHIP. Je ne ferai qu'une seule séance de chimio à cause de ma faiblesse.L'opération a lieu fin juin et la CHIP est pratiquée. C'est dur mais il fallait le faire. J'ai eu plein de complications hématome, abcès sur cicatrise et j'ai perdu 26 Kilos en tout mais je me remets tout doucement. Le premier contrôle est ok puis la douleur revient courant février 2013. Je repasse pleins d'examens et une nouvelle coelioscopie et là, la nouvelle tombe.  Il est de retour mon cancer je lui ai donné un nom « Albator » pour ma famille et mes enfants c'est fait moins dur à dire. Je refais de la chimio à partir du 6 juin 2013 pour six séances et je repasse sur la table d'opération pour une nouvelle CHIP. « Albator » m'aura laissé tranquille moins d'an, c'est dur mais j'ai ma famille, mes amis. C'est ce qui me permet de me battre. Ce sont eux ma force. J'ai un très bon chirurgien et l'équipe médicale est vraiment présente.

AMARAPE est une association loi 1901 créée par des patients atteints de deux maladies rares du péritoine : le pseudomyxome et le mésothéliome.

Connexion